Finitions

Pour garder l’aspect bois naturel, j’ai badigeonné l’extérieur de la ruche avec de l’huile de lin. Attention, l’extérieur seulement, car les abeilles sont très sensibles aux parfums!

planche_envol

Le toit, dont l’extérieur a également été huilé, aurait dû être recouvert d’une lame de zinc, pour en assurer l’étanchéité. J’avoue que le prix m’a dissuadé (après l’achat de ma collection d’outils), et j’ai cherché comment faire à moindre coût. Un tissu de skaï métallisé a été agrafé, il fera l’affaire quelque temps. C’est un peu plus cheap, j’en conviens. L’odeur du skaï neuf m’a un peu rebuté, qu’en penseront les abeilles?

interieur_toit

Voilà la ruche huilée (3 couches), prête à être installée. On voit que les barrettes ne jointent pas à l’extrémité droite, il faut ruser avec une cale moins large…
Le volet amovible de la vitre permet de refaire l’obscurité, une fois qu’on a assouvi sa curiosité. Les abeilles apprécieront.

20160319_144938

-> Suite