Néonicotinoïdes, le retour!

On les croyait récemment déboutés par la loi sur la biodiversité, les voilà déjà qui reviennent masqués. On change leur nom, à peine leur formule chimique, et le tour serait joué? Quel mépris ces groupes agrochimiques ont-ils pour la nature, le vivant, et, à l’échelle humaine, pour l’idée même de démocratie…

Il s’agit bien de la même stratégie : après avoir déposé des brevets sur le vivant, ils tentent d’en contrôler la reproduction, soit par la diffusion de semences stériles, soit par la destruction des pollinisateurs naturels, et cela sans rencontrer de réelle opposition politique. Faut-il encore rappeler l’origine historique mortifère du Zyklon B, insecticide autorisé en France jusqu’en 1997, et comment il contribua à la fortune de BASF et Bayer dans les années 40?

Signez et faites signer la nouvelle pétition, lancée par Pollinis, contre ces nouveaux produits tueurs en masse d’insectes pollinisateurs :

JUILLET 2016 : Alors que la loi Biodiversité est votée en France, interdisant les néonicotinoïdes en 2020, POLLINIS tire le signal d’alarme : la loi permet le remplacement de ces molécules par d’autres, tout aussi nocives, et notamment le flupyradifurone et le sulfoxaflor, récemment autorisées par Bruxelles. L’association lance donc une nouvelle campagne, « Néonics cachés : NON aux nouveaux #TueursdAbeilles » pour mobiliser les citoyens et interpeller les chefs d’État et de gouvernement de l’Union Européenne.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s